_edit_last - 1
_edit_lock - 1350556687:1
Nana Divina - Nana Divina

cabaretNana Divina September 28, 2005

Débarcadère des Eaux-Vives / Genève / mercredi 28 septembre 2005 / NaNa DiviNa (comédie spectacle) / Veronika Reithmeier (danse)

Le lieu
L’Arteplage Mobile du Jura, symbole lacustre de l’Expo 02 et renommé AMJF « Art Mobile Jazz Fondation » navigue sur le Léman. Composé d’un bar et d’un attracteur (la salle), l’AMJF donne la possibilité de naviguer avec une vue à 360° sur le lac.
Programme
19h30
Rendez-vous sur l’embarcadère des Eaux-Vives
Apéritif aux bulles pétillantes
20h00
Départ de la croisière, acclimatation sonore et rencontres visuelles
20h00 – 23h00
« Lost in Paradise » – Danse, comédie, spectacle
Chorégraphe : Veronika Reithmeier
Réalisation : Veronika Reithmeier et NaNa DiviNa
23h00
Retour à l’embarcadère des Eaux-Vives
artsens remercie la CGN d’avoir mis à disposition le débarcadère des Eaux-Vives pour cette croisière artistique
La rencontre
Veronika Reithmeier et NaNa DiviNa se rencontrent en 2004 et se découvrent rapidement de profonds points communs sur leur vision du monde et la façon non conventionnelle de l’appréhender. Elles se retrouvent aussi dans leur recherche passionnée de la transmettre au public par des formes abordables et lumineuses.
Elles partagent un désir similaire et absolu de s’exprimer sur des thèmes profonds sans fausse complaisance ou affectation mais bien plutôt de manière élégante et amusée.
Chacune admirant le travail de l’autre, elles décident de mélanger leurs univers respectifs à la première occasion. Artsens la leur donne.
Le challenge est de réussir à mêler danse et jeu burlesque, mouvement pur et numéro interactif ou encore le tout à la fois dans une sorte de cabaret dansé poétique et burlesque « Lost in Paradise » est né…
Veronika Reithmeier
Chorégraphe de « Lost in Paradise »

Veronika a étudié la danse classique et contemporaine à l’académie de danse de Munich (Heinz Bosl Stiftung) depuis 1984. Après son diplôme, elle est engagée en 1996 à l’Opéra de Munich (Bayrisches Staatsballett) où elle danse tous les ballets classiques. Premiers rôles de solistes dans des Ballets modernes comme Giselle de Matz Ek et Firebird de A. Preljocaj.
En 1999 elle part à l’Opéra de Lisbonne pour un contrat de soliste (et pour le soleil) où elle danse Forsythe, Keersmaker et des rôles principaux dans Cinderella, Sleeping beauty et le Sacre du printemps de Nijinski. Après ces longues années dans des compagnies principalement classiques, elle part pour un contrat de projet avec Pablo Ventura (Ventura dance company) en 2000 à Zurich, avec lequel elle tournera une année autour du monde (entre autres sur la scène de Bauhaus Dessau). Après avoir été découverte par Jean Christophe Blavier et sa femme Marcia Haydée, elle part pour un autre projet à Stuttgart pour 6 mois. Depuis août 2001, elle est engagée par le Grand Théâtre de Genève où elle réalise ses deux premières créations.( « It’s all relative » en 2002 – Théâtre de l’Alhambra et « Das gleiche in grün » en 2004 – Théâtre du loup). Dès septembre 2005, elle décide de suivre son chemin de chorégraphe et crée une pièce interactive « Volkssport » à Munich. Puis elle participe à des concours de chorégraphie où elle gagne la possibilité de faire une création avec Nigel Charnock (DV8) pour le SIWIC à Zurich en juillet 05.
NaNa DiviNa
Co-réalisatrice de « Lost in Paradise »

Formée à la danse jazz et diplômée du Conservatoire d’Art Dramatique de Lausanne en 1995, NaNa DiviNa est tour à tour danseuse de revue, animatrice d’émissions télé et radio, actrice de cinéma et de théâtre, cabarettiste, clown burlesque, pédagogue, productrice, metteur en scène. En trois mots : une artiste multi facettes avouée. Entre 1995 et 2005, elle participe à une vingtaine de courts & longs métrages dont « Stairs » de Peter Greenaway et « Chronique » de Pierre Maillard, et tient le rôle principal de « Swiss Love » de Fulvio Bernasconi, l’un des films de l’expo nationale 02. Entre 1999 et 2001 elle est rubricarde pour « Faxculture » et co-anime « 100%2000 » sur la TSR, fait partie de l’équipe de l’émission radio satirique « La Soupe est pleine » sur la RSR et en 2005 anime le « Showmag de Jango & NaNa » sur la chaîne française « Comédie ! ». Elle rencontre le maître clown Jango Edwards avec qui elle collabore et enseigne dès 1998. Cette année-là, elle est l’unique invitée féminine de « la Revue de Cuche et Barbezat ».
En 1999 elle joue dans le trio comique « Pétasses » écrit par Lionel Chiuch. Fin 2000 elle crée un one woman show, « Divine Comedy », spectacle visuel et clownesque, mis en scène par Jango Edwards et joué en Suisse, France, Italie, Espagne et Russie. En 2005, elle crée « I Love Burlesk », un Cabaret qu’elle organise, programme et orchestre chaque mois au Chat Noir de Genève avec la volonté d’y promouvoir des artistes provenant tant du burlesque que du cirque et du music-hall d’aujourd’hui. Grâce à son passé de reine de music-hall, NaNa DiviNa danse, ce qu’elle adore par-dessus tout, chante telle une sirène, prédit la bonne aventure et charme volontiers les serpents.
La Performance
… Ou le paradoxe de l’homme d’aujourd’hui qui se laisse si souvent séduire et aveugler par mille et un paradis artificiels, qu’il lui devient impossible de reconnaître et (re)trouver le seul qui lui est essentiel … le sien !
« Lost in Paradise », un tour du lac en 80 émotions